×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 833

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 831

A+ A A-
Malles pédagogiques et expositions

Malles pédagogiques et expositions (9)

photo expo égalitéL'égalité, c'est pas sorcier !

Depuis 35 ans, par leurs luttes, les femmes ont obtenu les mêmes droits que les hommes. Leur vie a changé. Pourtant, si les lois ont cessé d'être sexistes, leurs application produit encore de profondes inégalités au détriment des femmes... Agir pour faire reculer les inégalités sexistes, c'est aussi agir pour une société plus juste pour tou-te-s, hommes et femmes.
Auteur : Clara Domingues
 

Thème : Les inégalités hommes/femmes autour de 5 thématiques :
  • le langage et la grammaire
  • la liberté sexuelle
  • la prostitution
  • l’égalité professionnelle
  • la parité en politique
Public : Collèges, Lycées, bibliothèques, collectivités, centres sociaux,...
Contenu : 16 panneaux affiches plastifiés
 
Pour chaque thématique, l’exposition part d’une idée reçue communément partagée dans l’opinion publique. À cette idée reçue, est opposée la complexité de la réalité, puis des pistes d’action individuelle et collective.
« L’homme est doué pour gérer la société, la femme pour la maison ». Bien des jeunes filles l'ont entendue dire à leurs parents, il n'y a pas si longtemps. « Un gentleman, c’est un mari qui entretient sa femme», cette phrase-là n'est plus tendance en temps de crise. Et malheureusement soutenir que « La prostitution est un métier comme un autre », fait encore partie des mœurs actuelles. Si de nombreux préjugés sexistes persistent, l'exposition propose de les combattre.
 
Contact : Elise Gosselin Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 02 97 21 17 43
 
capture livret expo égalité
En savoir plus...

Plus de cent oeuvres - estampes, photographies, gravures... - en prêt !

Des œuvres d'art à l'école

Téléchargez la plaquette Arthothèque

Créée par l'association IDEE et l'Inspection d'Académie du Morbihan afin de développer l'éducation artistique dans les établissements scolaires, l'artothèque de la Ligue de l'enseignement du Morbihan a pour objectifs de :

  • favoriser la rencontre directe des élèves avec les œuvres d'art,
  • promouvoir des recherches à partir des œuvres et développer la curiosité et le jugement critique,
  • aider les enseignants à construire leurs projets et mettre à leur disposition des documents pédagogiques concernant les œuvres (catalogues, techniques et vocabulaires spécifiques...),
  • accompagner l'enseignement de l'histoire des arts.Un fonds, des modules thématiques

Le fonds de l'artothèque est composé de "multiples" : gravures, estampes, photographies... 85 œuvres en fonds propre et 75 œuvres en convention de prêt avec le Fonds national d'art contemporain. Il est réparti selon des modules thématiques : "Figuration, non figuration"; "Paysage"; "Signe et médium"; "Animaux"; "Photographies"; "L'image"; "Espace littéral/espace suggéré"; "La représentation humaine"; "Signe et écriture"; "Estampes et Révolution"; "Une ville, des artistes".

Télécharger le catalogue.

Modalités de prêt

Les œuvres sont empruntables par tout établissement scolaire public.

L'emprunteur s'engage à :
- s'affilier à la Ligue de l'enseignement,
- signer le contrat de prêt,
- se charger du transport aller et retour (se renseigner auprès des conseillers pédagogiques pour modalités),
- présenter les œuvres dans les conditions les plus favorables,
- prendre les mesures de protection adéquates des œuvres, et financer les réparations d'encadrement ou bris de glace en cas de détérioration.

L'artothèque s'engage à :
- fournir une ou plusieurs œuvres ou un module d'œuvres, pendant une période à déterminer en fonction du projet,
- assurer les œuvres (APAC assurances).intervention des CPDLes Conseillers Pédagogiques Départementaux en Arts Plastiques peuvent vous accompagner dans votre projet : présentations des œuvres, renseignements, aide au transport...

L'affiliation à la Ligue

L'affiliation est valable durant l'année scolaire et permet l'accès à tous les outils pédagogiques de la Ligue : artothèque, malles pédagogiques de lutte contre les discriminations, expositions thématiques...

- Etablissement scolaire du premier ou second degré, université, établissement spécialisé public :

< 500 élèves : 32,50€,

> 500 élèves : 52,50€

- Accès gratuit aux établissements déjà affiliés à l'USEP.

Contact :

Renseignements, réservations : Véronique RIOU, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Accompagnement de projet : pour l'Inspection d'Académie, Véronique GIRARD, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., Patricia LE CROM, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus...

21 panneaux plastifiés et perforés (70 x 100 cm) - Niveau Collèges Lycées

Présentation

L'exposition Histoire et actualité de la laïcité s'inscrit dans la perspective de la célébration du centenaire de la loi de 1905 de séparation des Églises et de l'État tout en intégrant l'actualité qui a ramené le thème de la laïcité dans le débat public.

Elle se compose de deux volets : une première partie historique rappelle, en partant de la loi de 1905, les grandes étapes du combat laïque qui a longtemps opposé deux Frances et deux écoles. Une seconde plus actuelle met en lumière les grands principes de la laïcité à la française et recense les défis auxquels elle est aujourd'hui confrontée face à la montée des intolérances, des fanatismes et des nouveaux cléricalismes.

Contenu

expo laiciteL'exposition se présente sous forme d'une vingtaine de panneaux souples - en couleur, plastifiés - abordant les thèmes suivants : • La loi de 1905 • Une longue marche vers la liberté de l'esprit • Une réponse à l'intolérance • Une réponse au cléricalisme • Vers la laïcisation de l'Etat • L'éducation gratuite, laïque et obligatoire • Les conditions d'adoption de la loi • Une loi appliquée avec mesure • La laïcité acceptée • Le dualisme scolaire • Un cadre juridique • Une référence au-delà de nos frontières • Une philosophie politique • La garantie du pluralisme • La neutralité des services publics • L'égalité des convictions • Les signes et les manifestations • La science et les moeurs • Liberté d'expression et prosélitisme • Liberté, Egalité, Fraternité

 

Un accompagnement est également proposé par l'équipe du service culturel de la Ligue de l'enseignement.

Le prêt est gratuit et d'une durée de 3 semaines.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 02 97 21 17 43

En savoir plus...

6 panneaux plastifiés et perforés (80X120 cm) Niveau collèges et lycées.

Chaque panneau évoque un mot et permet d'en expliquer le sens discriminatoire à travers l'histoire de l'homme dans son combat contre ses semblables.

1 – PREJUGES

Qu'est-ce qu'un préjugé ? Histoire : naissance des préjugés

2 – REJET

Qu'est-ce que le racisme comment se développe t-il ?

3 - LA DEPORTATION

Son origine. Quand, comment et pourquoi a –t-elle eu lieu ?

4 – EXTERMINATION

L'ultime étape du racisme, la guerre des peuples. Qu'est-ce qu'un génocide ?

5 – GHETTOS

Que sont les ghettos, comment est né l'apartheid ? Qu'est-ce que l'intolérance, la ségrégation ?

6 – ET LA SCIENCE

L'histoire de l'espèce humaine Il n'existe pas de différences physiologiques entre les peuples, hormis la couleur de la peau. Les arguments soi-disant scientifiques des nazis pour exterminer les Juifs.

 

Un accompagnement est également proposé par l'équipe du service culturel de la Ligue de l'enseignement.

Le prêt est gratuit et d'une durée de 3 semaines.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 02 97 21 17 43

En savoir plus...

Cette exposition retrace, sous un angle à la fois historique et culturel, 100 ans d'immigration en France. Elle fait le point sur toutes les communautés qui ont rejoint le territoire national depuis 1880.

20 panneaux plastifiés et perforés (80 x 120 cm) - Niveau collèges lycées

Liste des panneaux :

  • Les coloniaux et les étrangers dans la guerre
  • L'Afrique noire
  • Les Belges, Les Suisse, Les Allemands
  • Les Italiens
  • Les Grecs
  • Les Arméniens
  • Les Juifs en Europe orientale
  • Les Russes
  • Littérature, Art, Théâtre
  • Les Polonais
  • Les Espagnols
  • Les étrangers dans la seconde guerre mondiale
  • Les chocs de l'après guerre
  • La guerre froide
  • La décolonisation
  • Cinéma, Musique, Danse
  • Les Algériens
  • Les Marocains
  • Les Tunisiens
  • Les Portugais

L'arrivée, l'implantation des différentes populations et leurs contributions à l'histoire de notre société montrent combien notre vie quotidienne est marquée par ces échanges dans des domaines aussi divers que les arts plastiques, la cuisine, le sport, la musique, la mode, la littérature...

Un accompagnement est également proposé par l'équipe du service culturel de la Ligue de l'enseignement.

Le prêt est gratuit et d'une durée de 3 semaines.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 02 97 21 17 43

En savoir plus...

L'objet de cette exposition n'est pas de dénoncer mais de montrer la réalité quotidienne des réfugiés palestiniens au Liban. Pour ce faire, nous sommes allés à la rencontre des habitants du camp de Bourj El Chamali au Sud-Liban.

pretexpositions1

Cette exposition est mise gratuitement à disposition des collèges, lycées et autres structures du département et de la région. Ce prêt est accompagné d'une malle pédagogique comprenant des ouvrages, de photos des produits du camp, de vidéos ainsi qu'un dossier pédagogique pour les enseignants... une intervention d'un animateur peut également être organisée dans les établissements demandeurs.

pretdexposition2« La culture est constituée de l'ensemble des solutions qu'une communauté humaine hérite, adopte et invente pour trouver des solutions aux crises de son époque.» Cette définition de la culture est de Jean-Marie Djibaou, leader kanak, artisan de la paix en Nouvelle Calédonie, qui espérait aussi un territoire pour son peuple et qui est mort pour cela en 1989. Que peut être « la culture » dans un territoire contraint, obligé, aliéné, aliénant, ... ne risque-t-elle pas d'être porteuse d'identités nostalgiques, de révéler des espaces « protecteurs » ou idéalisés. Cette culture, elle s'est pourtant, aussi, et heureusement, constituée de parcours originaux, insolites, mêlant influences plurielles, innovations et traditions, ouvertures culturelles multiples, transmission de mémoire ; c'est cela qui fera que chacun cultivera l'estime de soi avec celles des autres. C'est l'objet de cette exposition : la culture sert à fabriquer des yeux, des oreilles, du discernement et des cœurs.

« Etre réfugié palestinien au Liban » a été réalisée par le service culturel et international de la Ligue de l'Enseignement du Morbihan avec le soutien de Solidarité Laïque. Elle s'appuie sur un important fond de photographies réalisées par Frédéric Vielcanet, photographe, lors d'une mission avec nous au Liban en avril 2006. Elle a été élaborée avec le concours de l'association du camp de Bourj El Chamali Beit Atfal Assoumoud (La Maison des Enfants de la Résistance), de spécialistes libanais et français de la complexe histoire des réfugiés palestiniens et de personnels de l'Éducation Nationale. Elle a reçu l'aide du Conseil Régional de Bretagne, du Conseil Général du Morbihan, de PROCEAL, de Solidarité Laïque, et des associations libanaises qui ont été d'indispensables relais : Tadamoun Wa Tanmia (Solidarité et Développement) de Saïda (Joseph Tohmé) et « Les jardins de la Paix ».

Contenu de l'exposition : 15 panneaux de 100x120

0- Panneau d'ouverture - 1- Quand l'Histoire créée des réfugiés - 2- Etre réfugié... - 3- ...Au Liban - 4- Un peuple sans nation, sans identité légale - 5- Bourj El chamali - 6- Quel droit au travail ? - 7- Quel droit à l'éducation ? - 8- Quel droit à la propriété ? Quel Droit à un logement décent ? - 9- Quel droit à la santé ? - 10- Continuer à vivre... - 11- ...en préservant la culture et le patrimoine - 12- Quel droit au Retour ? - 13- Remerciement - Panneau sans numérotation : mosaïque de portrait.

Le prêt est gratuit et d'une durée de 3 semaines.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 02 97 21 17 43

En savoir plus...

"Un siècle de présence et d'immigration"

Exposition en 12 panneaux

"Cette exposition est un événement. Elle propose un regard sur les présences des Suds en région depuis un siècle, mais aussi sur les vagues migratoires coloniales et post-coloniales qui ont traversé deux conflits, les Trente Glorieuses et qui sont aujourd'hui une composante essentielle de l'identité de la Bretagne.

Ce parcours dans la mémoire et l'Histoire — réalisé à partir de l'ouvrage Grand-Ouest, Mémoire des outre-mers — se découvre comme un album de famille à travers une iconographie exceptionnelle où chaque image est une porte ouverte sur le regard que les générations précédentes ont porté sur ces « étranges étrangers ». Figurants des expositions coloniales, dockers ou marins en escales, premiers migrants ou étudiants, travailleurs immigrés ou « secondes générations », élus de la « diversité » ou acteurs associatifs, ils ont écrit une histoire, notre histoire commune.

Et, comme l'écrit Michel Le Bris qui dirige le festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo : « On reste stupéfaits devant l'ampleur de ce continent englouti enfin révélé, dont nous ignorons dans le fond à peu près tout — troublés en même temps de mesurer la foule d'images prégnantes restées en lisière de mémoire qui se trouvent ici revivifiées, mises en perspective, articulées à une histoire ».

Aujourd'hui, les Marocains, les Algériens et les réfugiés d'Asie du Sud-Est comptent parmi les plus nombreux sur le territoire, mais tous les Suds sont présents. Ces populations se sont fixées dans les aires urbaines denses et la ville de Rennes, qui compte près de 30 % de la population immigrée de
Bretagne. Terre d'émigration plus que d'immigration, ce faible nombre d'immigrés explique sans doute le peu d'intérêt qu'ils ont suscité auprès des chercheurs ou des acteurs institutionnels, même si des travaux majeurs ont été menés en région comme le montre le rapport de l'Acsé en 2007, Histoire et mémoire de l'immigration en Bretagne, sous la direction d'Angélina Étiemble, Delphine Folliet, Patrick Véglia et Anne Morillon. Cette étude souligne que la question de l'identité immigrée en Bretagne ne peut plus être négligée, car elle est aujourd'hui une des composantes majeures du tissu social et culturel régional, mais aussi partie intégrante des identités urbaines et de la culture commune.

En outre, l'iconographie rassemblée ici joue un rôle essentiel et nous plonge dans l'intimité de l'immigration. C'est dans cette interaction entre objectivation de l'immigration et la saisie de ses modes de représentation que se jouent les histoires vécues des immigrés, que deviennent compréhensibles les vastes mouvements de crises qui, immanquablement, stigmatisent l'étranger, et que, en dernière analyse, se dessinent les relations entre les immigrés des Suds et l'extrême ouest de l'Hexagone."

Contact : Elise GOSSELIN, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir plus...

20 affiches plastifiées (A3) dont 18 affiches en regard déclinent les droits de l'Homme par des dessins de Zep et des photos.

> Présentation

À travers une exposition de 20 panneaux, Handicap International, par le biais des interpellations du personnage de BD Titeuf, invite le public à découvrir la réalité du handicap telle que vécue aujourd'hui, et à prendre conscience que tous les hommes ont les mêmes droits : le droit d'être soignés, d'être éduqués, de travailler, de s'exprimer, de circuler librement, de vivre en sécurité, d'être secourus, d'avoir une vie affective ou encore des loisirs. Ces droits fondamentaux, énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l'homme, sont censés être valables pour tous, sans distinction aucune. Pourtant les personnes handicapées en sont trop souvent privées.

> Contenu

Dans le monde, 500 millions de personnes handicapées n'ont pas les moyens de se soigner

Article 25 : Tous les Hommes ont droit à la santé

Dans les pays en développement, 98 % des enfants handicapés ne sont pas scolarisés

Article 26 : Tous les Hommes ont droit à l'éducation

Dans les pays en développement, 80 % des personnes handicapées vivent avec moins de 1 euro par jour

Article 23 : Tous les Hommes ont le droit de travailler

Toutes les 30 minutes, une personne est victime d'une mine antipersonnel ou d'une sous-munition

Article 3 : Tous les Hommes ont le droit de vivre en sécurité

Dans certains pays, dont la France, la stérilisation forcée des personnes handicapées a été ou est encore pratiquée

Article 16 : Tous les Hommes ont droit à une vie affective

Dans de trop nombreux pays, les écoles, entreprises ou transports publics ne sont pas accessibles aux personnes handicapées

Article 13 : Tous les Hommes ont le droit de circuler librement

Dans les situations d'urgence, les personnes handicapées sont trop souvent oubliées

Article 22 : Tous les Hommes ont le droit d'être secourus

Dans la plupart des pays du monde, les personnes handicapées ne sont ni reconnues ni entendues

Article 19 : Tous les Hommes ont le droit de s'exprimer

Aller au cinéma, faire du sport, partir en vacances : des loisirs encore trop rares pour les personnes handicapées

Article 24 : Tous les Hommes ont droit aux loisirs

En savoir plus...

2 expositions "Images internationales pour les Droits de l'homme et du citoyen" sont disponibles à la Ligue de l'enseignement du Morbihan.

expos droits de lhomme

Deux sélections (13 reproductions d'affiches pour les écoles, 18 pour les collèges et lycées) issues de l'exposition « Images internationales pour les Droits de l'homme et du citoyen » éditée à l'occasion du Bicentenaire de la Révolution Française.

Ces expositions grand format permettent de réfléchir sur la question des droits de l'homme dans le monde, à travers les œuvres d'affichistes du monde entier, invités pour leurs capacités d'expression graphique et humaine et leur démarche de création d'images sociales, à la fois visuelle et éthique.

Les auteurs des affiches (66 auteurs dans l'exposition complète) ont répondu chacun par une œuvre originale aux questions suivantes :

  • Quelle lecture faites-vous des Déclarations des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et 1793 ?
  • Quelle résonnance ont-elles aujourd'hui pour vous ?

Auteurs représentés dans la sélection Collège et Lycée : Pierluigi Cerri, Julia Church, Massimo Dolcini, Graphiti, Grapus, Werner Jeker, Rico Lins, Uwe Loesch, M & Co, Isolde Monson-Baumgart, Sandor Pinczehelyi, U.G. Sato, Klaus Staeck, Dirk Steitenfeld, Ikko Tanaka, David Tartakover, Rosmarie Tissi, Roland Topor, Tomi Ungerer.

Auteurs représentés dans la sélection Ecole : Seymour Chwast, Roman Cieslewicz, Paul Davis, Juris Dimiters, Alan Fletcher, Yusaku Kamekura, Alain Le Quernec, Shin Matsunaga, Kasumasa Nagai, Koïchi Sato, Raymond Savignac, Yoshitake Sugimoto, Waldemar Swierzy.

Artis 89, 1989, reproductions offset en couleurs, 84 X 60 cm, plastifiées.

savignac  metco

M&Co   -   Savignac

En savoir plus...
Site internet réalisé par l'association Défis